OMpouvoirment®Prévention de l’exclusion discriminatoire et violente (sociocide) /Mentalpowering against discriminatory and violent exclusion (sociocide)/Geistige Verstärkung gegen die diskriminierende und gewalttätige Auschliessung Gruppen inzwischen (Sozialmord) / Rinforzamentale contro l’esclusione discriminatoria e violente (sociocidio). Marques, terminologie, locutions, citations sous protection des droits de la propriété intellectuelle, de domaines et de l’Auteure

OMpromi.org

Impartialité confessionnelle et politique

EMpouvoirment.org

EMpouvoirment.ch

Accueil

Observatoire Mondial des Peuples et Minorités, entre Nations unies, en développement durable et harmonieux

Charte de Sauvegarde du Genre Humain et du Patrimoine anthropoculturel de l’Humanité. Dignité humaine pour ChacunE sous protection de ToutEs sans exclusion discriminatoire, et en prévention du sociocide.

L'exclusion discriminatoire est un indicateur et un facteur de violence en Soi. Ce phénomène est une production à la fois personnelle, interindividuelle, alterindividuelle et collective. Marie Therese de Leonardis. Idéologue

Dispositif diplomatique

Mission

Nous

Objectifs

Empreinte OMpromienne

 

Dispositif emblématique

Respect et protection de la dignité humaine

Principe de non -discrimination

Le principe égalitaire dans les faits

Empreinte empouvoirmentale

 

Principe de non-discrimination en développement durable et harmonieux

ONU

Etats

Nations

Peuples

OMpouvoirment®

Le sociocide

Prévention du sociocide

Sensibilisation

Consocionalisme

Non-partisan

Agenda

Sémantique

Ingénierie

CPED de la Suisse internationale

Plateforme des Communes

 

Dispositif thématique

Sensibilisation

Empouvoirmentale

Ompouvoirmentale

Anthropoculturelle

OMpromienne

 

Droit des Nations, Peuples et Minorités

Conseil des Peuples et Minorités, entre Nations unies.

 

Relations entre Nations

Questionnement

Dispositif diplomatique

Droit dérivé onusien

Conseil des Nations, unies

Nations, unies et privatisées

Processus démocratique

Protagonistes

Quasi-étatiques

Société civile

 

FOMpromi

Management institutionnel

Management consolidé

Argumentaire

 

Retour à Accueil

Info @ ompromi.org

 

 

I) Le principe de non-discrimination en développement durable et harmonieux :    

Dispositif diplomatique

 

1) Une clause générale  

 

2) Des protections spéciales

 

 

 

3) Champ d’application normative

 

a) En droit conventionnel: interétatique et multilatéral

 

b) En droit légal : «infraétatique» et «national»

 

c) Sous privatisation : dans les liens juridiques soustraits à l’ingérence étatique

 

 

 

4) Champ d’application temporelle

 

a) Droit de la guerre

 

b) Droit des conflits armés

 

c) Droit des désordres internes

 

d) Droit du temps de paix

 

 

 

 

 

II) Principe de non-discrimination : Praticabilité sécuritaire

 

2.1  Empreinte « empouvoirmentale » : prévention de l’exclusion discriminatoire

 

2.2 Empreinte « ompouvoirmentale » : prévention de l’exclusion violente (sociocide)

 

2.3 Principe de non-discrimination sous privatisation (observation et de praticabilité sécuritaire)

 

a) Empreinte d’indiscrimination genrée

 

b) Empreinte égalitaire et genrée

 

c) Empreinte de respect de la différence

 

d) Empreinte de respect de la diversité 

 

 

 

 

 

III)  Principe de non-discrimination «  sous privatisation »

 

Empreintes

Observations et Réflexions

 

3.1 Anthropoculturelle

Protection « géno-phénotypée » et « genrée » de l’Humanité»

 

3.2  Ethnoculturelle

Protection et traçabilité entres groupes de rattachement identitaire

 

3.3  OMpromienne

Protection des « Nations » entre « Nations unies »

 

3.4  FOMpromienne

Protection des « Peuples et Minorités » entre « Nations unies ».

 

3.5  CIPedienne

Sensibilisation thématique dans la Formation des Adultes et dans l’Education

 

 

 

 

 

 

IV) Principe de non-discrimination en temps de paix

 

4.1  Charte ONU

 

4.2  DUDH

 

4.3  PIDCP et PIDESC

 

4.4  Conventions multilatérales : Protections spéciales

 

4.5  Droit répressif multilatéral : art. 21 para 3Statut de Rome -CPI

 

 

 

 

 

V) Principe de non-discrimination : Protagonistes

 

5.1  ONU

 

5.2  Etats

 

5.3  Nations s

 

5.4  Peuples

 

5.5  Minorités

 

5.6  Société civile

 

5.7  Personnes et Populations

 

 

 

 

 

VI) Le principe de non-discrimination protège l’Humanité

 

6.1 Genre dual : féminin et masculin

 

6.2 Race : génophénotypes de la couleur, yeux, cheveux, oreilles, pieds, doigts, morphologie etc.

 

6.3 Regroupements catégoriels

 

a)    Protection personnelle: état civil, âge, sexe

 

b)   Protection individuelle : conscience et croyance, opinion, expression

 

c)    Protection collective : langue, confession, culture, réunion

 

d)   Protection corporative : existence pérenne de «Nation» et « Peuple » envers «  Minorité »

 

6.4 Rattachement identitaire de référence

 

a)     Etat

 

b)   Nation

 

c)    Peuple

 

d) Minorité

 

6.5 Rattachement social

 

a)    Origine nationale : droit de cité, citoyenneté, etc…

 

b)   Origine sociale et économique: fortune, naissance etc..

 

6.6 Autre situation : stéréotypes de similitude, différence et diversité dans le ménage, la famille, la communauté et la société de rattachement identitaires de référence.

 

 

 

 

 

VII Compétences normatives de l’Assemblée générale des Nations Unies

 

L'Assemblée générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les Peuples et toutes les Nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

 

Article premier

 

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

 

Article 2

 

1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

2. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Marie Therese de Leonardis. OMpouvoirment®Observatoires du développement durable et harmonieux.